Quelles différences entre Psychologue, Psychiatre, Psychanalyste, Psychothérapeute ?

Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre tous ces professionnels… Alors quelles sont les différences entre chacun ?

Le Psychiatre

C’est un médecin, il a fait des études en Faculté de Médecine et peut prescrire une médication. A ce titre, il est remboursé d’office par la Sécurité Sociale et les Mutuelles. En sa qualité de médecin, le psychiatre va plus axer ses entretiens sur la prescription de médication et sur l’évaluation de ses effets chez le patient. Rares sont les psychiatres qui font une psychothérapie au sens propre du terme, à la recherche des solutions non médicales. Souvent, le psychiatre vous prescrit une médication et vous adresse à un psychologue pour régler le problème de fond avant de vous aider au sevrage médicamenteux. Les médicaments ont pour vocation première de traiter les situations dites “de crise”, le temps que la résolution du problème soit terminée. Certains troubles nécessitent une médication à vie et dans ces cas-là, Psychiatre et Psychologue travaillent souvent ensemble avec le patient. Bien entendu, certains psychiatres sont formés en profondeur sur la psychologie, en plus de la médecine, et conduisent des entretiens psychothérapiques.

Le Psychologue

Diplômé d’un Master 2 (ou DESS), le Psychologue a suivi sa formation dans une faculté de Psychologie. Il n’a pas la possibilité de prescrire une médication et il n’est pas médecin. Cependant, sa formation est bien plus axée sur la prise en charge psychothérapique que le Psychiatre. N’ayant pas la possibilité d’aider le patient à l’aide de médicaments, il cherche la cause et la solution au problème, en utilisant le verbal. Il prend le temps de retracer l’histoire de vie du patient, l’histoire du problème et travaille en collaboration avec la personne pour favoriser son mieux-être. Souvent, Psychiatre et Psychologue sont complémentaires, l’un travaillant avec l’autre pour le même patient. La médication permet de gérer les situations de crise et lorsque celles-ci sont passées, le psychologue peut alors travailler pour faire en sorte qu’elles ne réapparaissent plus. Il peut ensuite, en accord avec le Psychiatre, travailler sur le sevrage médicamenteux puisque l’objectif et de retirer toute médication rapidement, quand cela est possible. Il faut comprendre que les médicaments ne règlent jamais un problème psychologique en profondeur, ils ne font que le diminuer, voire le retarder. Ils permettent d’aller mieux dans l’instant et pendant une période donnée. Sans un travail de fond avec un Psychologue, il y a de grandes chances que le problème réapparaisse un jour ou l’autre.

Le Psychanalyste

Le Psychanalyste est une personne qui a effectué au cours de sa vie une analyse personnelle, validée par un autre Psychanalyste. Il n’y a pas de loi particulière qui régisse la pratique de la Psychanalyse en dehors de celle-ci. Il n’est donc pas forcément diplômé d’un Master en Psychologie et n’a donc pas forcément le titre de Psychologue. Cependant, il est rare de rencontrer un Psychanalyste n’ayant pas de formation en Psychologie. Le Psychanalyste travaille avec l’inconscient, selon les théories d’auteurs dits “fondateurs de la Psychanalyse” (Freud, Lacan, Dolto…). Dans un principe d’écoute active, il interagit très peu avec le patient, qui est amené à s’analyser et trouver les réponses lui-même en les cherchant dans son histoire de vie. Contrairement à la Thérapie Comportementale et Cognitive, qui est brève, la Psychanalyse ne s’arrête pas sur une situation problème en particulier mais nécessite une analyse complète du patient. Une thérapie Psychanalytique demande donc beaucoup de temps et d’implication et n’est finalement jamais terminée. Le sujet de la Psychanalyse est bien plus complexe que ces quelques mots et si cela vous intéresse, je vous invite à vous renseigner sur ce sujet par vos propres moyens.

Le Psychothérapeute

Un Psychologue ou un Psychiatre ont d’office le droit de demander le titre de Psychothérapeute auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) puisqu’ils ont suivi une formation en ce sens. Cependant, le Psychothérapeute n’est pas nécessairement Psychologue ou Psychiatre. Une formation spécifique reconnue par l’État peut être suffisante (de n’importe quelle durée). Par exemple, une personne ayant suivi une formation d’hypnose et ayant obtenu un titre de Praticien en hypnose, peut demander le titre de Psychothérapeute. Attention à bien vous renseigner avant d’aller voir un Psychothérapeute car il n’a pas forcément suivi une formation de qualité. Pensez toujours à demander d’où le professionnel tire ses connaissances et sa pratique en Psychothérapie.

Rédigé par Mickaël PETRAZOLLER, Psychologue Clinicien, Psychothérapeute, à Haguenau.